Dans ce nouveau répertoire, le trio franco-belge constitué du saxophoniste Manuel Hermia, du violoncelliste Valentin Ceccaldi et du batteur Sylvain Darrifourcq creuse un peu plus profondément le sillon qui a fait sa renommée en Europe : l’énergie sauvage et l’étonnante intensité que déploient les trois musiciens, sont toujours au service d’une expérience temporelle particulière. En faisant un pas de plus vers l’épure, leur démarche originale semble toujours plus lisible.
Le potentiel dynamique de l’instrumentation est exploité à son maximum ; du frottement d’archet minimaliste et bruitiste à l’ouragan sonore, la musique du trio explore ces territoires extrêmes avec un même enthousiasme. Les timbres inédits créés par les objets sonores de Sylvain Darrifourcq dialoguent à merveille avec le violoncelle inventif de Valentin Ceccaldi, à la fois mélodique, harmonique et percussif. Manuel Hermia déploie un lyrisme puissant sur cette trame mécanique jusqu’au déchainement cathartique.