«One of current jazz’s finest small groups» (JazzTimes). On dit de Peter Bernstein qu’il est le guitariste le plus complet du moment. « Toujours chauffé à blanc » dixit Jim Hall… A ses côtés, Bill Stewart, un batteur de luxe au style « mélodieux », comme savent l’être Roy Haynes, Jack De Johnette ou Al Foster, et un organiste « groovy » entre Lonnie Smith et Joey de Francesco. Célébrant trois décennies en tant que groupe, ils ont amené la tradition du trio d’orgue popularisée par Jimmy Smith, Jack McDuff et Larry Young dans les années 1960 vers un nouveau territoire, enregistrant une douzaine d’albums magistraux. Le New York Times considère ce trio comme la référence actuelle de la formule orgue-guitare-batterie. Trois artistes exceptionnels pour faire vibrer le « great american song book » au présent. Un trio au sommet de son art.