Quatuor sans section rythmique, Saxkartel crée une large gamme de couleurs, d’ambiances et de grooves en se basant sur les sonorités propres du saxophone. A travers des compositions aussi bien inspirées de Bartók que de Parker, Tom Van Dyck et ses comparses proposent une musique à la fois excitante et accessible. Cet ensemble occupe une place particulière dans le paysage musical contemporain et mérite d’être (re)découvert.