© Dominique Houcmant – Goldo

Présentation de l’album “Session53” (Autoproduction, 06.2021)

Mené par trois musiciens chevronnés, ce trio fonctionne depuis ses débuts comme un laboratoire commun, où chacun peut s’exprimer librement pour improviser, composer et développer sa musicalité. Amoureux inconditionnels de standards, Pascal, Quentin et Sam se retrouvent régulièrement à L’An Vert à Liège pour explorer la formule emblématique du trio jazz piano-contrebasse-batterie. Chaque concert ou session est l’occasion idéale pour trouver un terrain d’entente et une zone de dialogue (rythmique, harmonique, mélodique) entre le piano et la guitare. L’absence de batterie ne prive pas la musique de swing et le premier album du trio en est le résultat. Le phrasé de Pascal Mohy fait des merveilles, les riffs de Quentin Liégeois font des étincelles et la pulse de Sam Gerstmans attise l’excitation. Le trio n’imite pas les grands anciens, mais révèle l’essence même de leurs thèmes immortels. Et c’est jubilatoire.