© Dries Segers

Après différents projets en groupe en tant que guitariste, Ruben a jugé intéressant de lancer un solo autour du banjo, afin d’être plus libre et moins marqué par l’histoire et les traditions de la guitare, sans influences très claires ou évidentes. Peut-être surtout des enregistrements sur le terrain de différents types de musique folk ancienne. Son solo se concentre sur le banjo, mais utilise également quelques éléments de musique électronique. Particulièrement recommandé aux fans de banjo qui cherchent quelque chose de différent, mais aussi à ceux qui ne savaient même pas qu’ils aimaient le banjo et qui souhaitent se laisse happer par une ambiance minimaliste.