© Sam Asaert

Créé il y a plus de 20 ans par le trompettiste Laurent Blondiau, Mâäk est devenu un collectif polyvalent avec des ramifications internationales. Aujourd’hui, le Mâäk Quintet est toujours l’une des formations de jazz les plus avant-gardistes de Belgique. Que ce soit en rue ou dans une salle de concert, acoustique ou amplifié, pour une foule de gens ou dans un cercle intime… Mâäk est synonyme de vitalité, de dynamisme et de liberté musicale. Toujours dans un cadre clairement défini, la musique du quintet sonne à la fois raffinée, fascinante, magnétique ou sensuelle. Même après 20 ans d’aventures musicales, le collectif de Mâäk surprend toujours autant. Les musiciens sont en recherche constante de nouvelles possibilités sonores, rythmiques et harmoniques. Les compositions -qui peuvent aller du duo au tutti- sont spontanées et improvisées, mais également orchestrées.